Paris perdus, de Fabrice Schurmans

9,00

février 2024
Collection : LA FABRIQUE D’HORIZONS #11

Format 13,5 x 21,5 cm à la française (vertical)
136 pages en N&B + couverture couleurs
175 g, impression numérique professionnelle

Un recueil de nouvelles de Fabrice Schurmans
Illustration de couverture : Philippe Caza
+ 6 dessins N&B tirés de la série ‘Paysages sans lendemains’ en pages intérieures

Découvrez un extrait (basse résolution) : Téléchargement

Vous êtes journaliste, chroniqueur, blogueur, chercheur, nous pouvons vous faire parvenir un service de presse numérique (PDF) sur simple demande par mail (novelliste —AT— redux.online).

 

ISBN : 978-2-490426-42-3

Règlements possibles : Chèque, Virement ou Paypal
à la validation de commande.
Consultez nos Conditions Générales de Vente.

Qui peut dire si les villes ont une âme ? On sait pourtant qu’elles sont tout aussi mortelles que ceux qui y vivent. Paris n’échappe pas à la règle. En six nouvelles illustrant tour à tour quelques figures imposées du « post-apo », Fabrice Schurmans dresse le portrait d’un Paris en sursis, puis déliquescent, puis moribond, puis décomposé. Plus dure sera la chute ?

« L’apocalypse, c’est juste un effondrement progressif de la société. On ne peut pas dire qu’il y ait eu un moment précis, datable, comme dans les films. Du genre un cataclysme subit, une météorite de dix kilomètres de diamètre, un éclair gigantesque suivi d’une explosion. Un tsunami de plusieurs centaines de mètres de haut ravageant les côtes. Un nuage de poussière voilant le soleil. L’origine de la fin de l’humanité est beaucoup moins spectaculaire qu’au cinéma. On s’est tranquillement suicidé, avec un petit coup de main de virus mutants. Avant ça, on avait suicidé le climat avec application. Les plus lucides avaient lancé de multiples alertes. En vain. Les abeilles ont commencé à disparaître et, avec elles, la Nature telle que nous l’avons connue. Pour certains, la chose offrait quelques avantages. Plus de guêpes pendant les barbecues. Plus de papillons sur les pare-brises. Je me dis que sans son principal parasite, la Nature récupérera, inventera de nouvelles formes de vie, élaborera un système différent. Elle l’a déjà fait, il y a soixante millions d’années. Avec juste un bug bien vicieux. L’être humain. Sans antivirus connu. »

 

 

Né à Liège, Fabrice Schurmans vit au Portugal depuis 1994.
Après des études de lettres et de communication, il a enseigné
le français dans divers établissements d’enseignement supérieur.
Depuis 2018, il se consacre à l’écriture. Il a traduit des dramaturges
portugais du vingtième siècle, a publié deux monographies, des articles
académiques ainsi que des dizaines de nouvelles en revues et anthologies
(Brèves, Dissonances, Festival Permanent des Mots, Galaxies, Harfang,
L’encrier renversé, Nouvelle Donne, Le Novelliste, Rue Saint Ambroise,
Squeeze, etc.). Sa pièce Le Complexe Ivanov a reçu le second prix ex-aequo de l’édition 2022 du Prix Aristophane.
Il est aussi l’auteur de la novella Moloch Academik (Antidata), du recueil de nouvelles Les Délaissés (L’Oiseau parleur)
et du roman Galerie de Monstres (Flatland, à paraître).

Poids 175 g
Dimensions 21.5 × 13.5 × 0.9 cm
UGS : FABH11 Catégorie :
Mise à jour…
  • Votre panier est vide.