Voir le panier «Le Novelliste #01» a été ajouté à votre panier.

Le Novelliste #05

13,00

Février 2021

Format 15,8 x 24 cm à la française (vertical)
212 pages en N&B + couverture couleurs
350 g, impression numérique professionnelle

Revue littéraire de patrimoine et de création dédiée à la nouvelle,
Le Novelliste propose ce qui s’est écrit (et ce qui continue de s’écrire) de plus représentatif en la matière, sans limite de genre ni de longueur.

Découvrez un extrait de ce numéro (basse résolution) : Téléchargement

Vous êtes journaliste, chroniqueur, blogueur, chercheur, nous pouvons vous faire parvenir un service de presse numérique (PDF) de ce numéro sur simple demande par mail (novelliste —AT— redux.online).

ISBN : 978-2-490426-09-6

Règlements possibles : Chèque, Virement ou Paypal
à la validation de commande.
Consultez nos Conditions Générales de Vente.

Ce cinquième numéro du Novelliste vous invite à quelques embarquements, immédiats ou différés, qu’il s’agisse de traverser des océans bien réels, spatiaux, ou même métaphoriques.  C’est une nouvelle de Nina Allan inédite dans notre langue qui fait l’ouverture, complétée par un entretien. Autre première, la traduction d’un épisode des aventures du Capitaine Mors, pirate des cieux, introduit par un article de fond de Marianne Sydow, LA spécialiste de ce proto-super-héros allemand début vingtième. Les autres rendez-vous ne sont pas à négliger non plus : une rencontre avec Patrice et Viktoriya Lajoye, des éditions Lingva, que complètent un portfolio consacré à un dessinateur russe trop peu connu par chez nous, Anatoli Chpir, ainsi qu’une nouvelle de thriller-maritime-avant-l’heure signée Andréi Zarine. En outre, J.J. Astor et ses héros poursuivent leur voyage apergétique à travers l’espace dans une deuxième livraison de notre roman à suivre, et les talentueux novellistes réunis ici (Ethan Robinson, Yves Letort, Sylvain-René de la Verdière, Didier Pemerle, Alexis-Nicolas de la Vitche, Léa Fizzala, Pascal Malosse, Ketty Steward, Pierre Laurendeau et Céline Maltère) vous proposent d’embarquer sans attendre, le temps d’une lecture, pour le monde qui est le leur. (L.D.)

Au sommaire de ce numéro :

Embarquement immédiat, blabla liminaire de Leo Dhayer et Jean-Luc Boutel
Angélus, nouvelle de Nina Allan, traduite par Bernard Sigaud, illustrée par une mosaïque de Vartan Nersessovitch Arakelov
Entretien avec Nina Allan (à propos d’Angélus), traduit par Bernard Sigaud, illustré par TheHardLab
Exitus Mortalis, nouvelle d’Ethan Robinson, traduite par Bernard Sigaud, illustrée par TheHardLab
La fièvre, nouvelle d’Yves Letort, illustrée par Céline Brun-Picard
Portfolio consacré au dessinateur soviétique Anatoli Chpir, commenté par Patrice Lajoye
Nuit terrible, nouvelle d’Andréï Zarine, adaptée du russe par A. Blanchecotte et révisée par V. et P. Lajoye, illustrée par une toile d’Ivan Aivazovsky
L’affaire de L’Ange gardien, nouvelle de Sylvain-René de la Verdière, illustrée par Poulpy et Frantz von Stuck
Le jour du nuage, nouvelle de Didier Pemerle illustrée par Jean-Jacques Tachdjian
Les édititions Lingva, entretien avec Viktoriya et Patrice Lajoye mené par Leo Dhayer
Voyage en d’autres mondes 2/4, roman à suivre de J.J. Astor, illustré par Dan Beard
Cinq semaines dans l’éther, nouvelle d’Alexis-Nicolas de la Vitche, illustrée par Anton Negulesco
Terre à terre, nouvelle de Léa Fizzala, illustrée par une toile de Robert Delaunay
Capitaine mystérieux, article de Marianne Sydow sur le feuilleton allemand Der Luftpirat, traduit par Erwann Perchoc
Capitaine Mors, pirate des cieux, premier épisode du feuilleton allemand Der Luftpirat, traduit par Erwann Perchoc (article et épisode sont illustrés par la reproduction en vignettes des 165 couvertures de fascicules du feuilleton)
Souvenir d’enfance, nouvelle de Pascal Malosse, illustrée par Thony Bourdeil
La porte, nouvelle de Ketty Steward, illustrée par une photo de presse anonyme
« Comme une image » : autour d’un dessin d’Huguette Lendel, trois micro-nouvelles spécialement écrites par Céline Maltère (À nous quatre), Pierre Laurendeau (Le débordement), Didier Pemerle (Quatre fois une opération, de gauche à droite et de haut en bas)
Ce numéro est dédié à Joseph Altairac, que l’on n’oubliera pas
Il a largement bénéficié du savoir-faire et du doigté du magicien des pixels, AKA Gilles Murat.
Un très grand merci à celles et ceux qui ont permis qu’il puisse paraître, contre vents et marées.
(Petit rappel : les adhérents de l’association Flatland en 2019 n’ont pas à commander ce numéro, ils le recevront automatiquement.)
Poids 350 g
Dimensions 24 × 15.8 × 2 cm
UGS : revue-005 Catégorie :
Mise à jour…
  • REPRISE DE NOTRE PROGRAMME (par ordre d’apparition) :

  • ‘Pill dream’ de Xavier SERRANO (La Tangente #02) | Le Novelliste #05 (Nina ALLAN, ‘Capitaine Mors pirate des cieux’, etc.) | ‘L’Ange de la mélancolie’ de Nicolas Liau (recueil de nouvelles) |Les Cahiers archéobibliographiques #06 | ‘Humanum in silico, Horizon perpétuel 20’ (anthologie thématique annuelle, 30 participant.es) | ‘Brutal Deluxe’ d’Emmanuel Delporte (La Tangente #03) | ‘Serviteurs de la Ville’ (série de nouvelles sur une idée de Michel Jeury) | ‘Angélus des ogres’ de Laurent Pépin (La Tangente #04, suite de ‘Monstrueuse féerie’) |Les Cahiers archéobibliographiques #07 |Le Novelliste # 06… et… à suivre.